Les armes improvisées en situation de survie

Il s’agit d’une présentation à titre informative, je décline toute responsabilité sur ce que vous allez en faire et tout éventuel accident que cela pourrait engendrer.

 

Je rappelle également que ces armes ne tueront pas de gros animaux lors d’une chasse mais uniquement les petits

Il existe de nombreuses raisons qui pourraient vous désarmer dans une situation de survie zombie :

–Un départ précipité de votre camp en cas d’attaque de zombies ou de survivants

–Un vol

–Une détérioration trop importante

–Une perte toute simple

–Et d’autres cas trop divers pour tous les relever.

Voir pire vous vous être embarqués sans armes dans cette guerre face à des milliards de goules (si c’est le cas c’est un miracle que vous soyez encore en vie…)

Pour donner une situation, des zombies ont attaqué votre camp la nuit dernière. Pris de panique vous avez eu le temps, avec quelques autres membres de votre groupe, de fuir pendant de que les pantins se restauraient d’une petite collation à base de chair humaine (celle de votre famille et de vos amis). Mais le problème c’est que vous n’avez pas eu le temps de prendre votre équipement (au passage je rappelle qu’il faut toujours avoir l’équipement à portée de main et toujours être prêt à partir), résultat vous êtes sans armes et en nombre réduit donc le plus urgent est de préparer des armes pour espérer survivre :

Alors on passera le plus simple à savoir déraciner un arbre mort pour l’utiliser en gourdin, ou utiliser un bâton pour taper.

Les armes suivantes seront utiles pour la chasse et pour le combat contre les zombies.

 Pour commencer, l’arc : Comme il est dit sur l’article de mon confrère Thibault ( https://collectifantizombies.wordpress.com/2014/07/13/la-nourriture/ ) l’arc est ce qui se fait de mieux niveau survie à long terme et discrétion car les munitions sont réutilisables (plusieurs centaines de fois pour les industrielles et quelque dizaines de fois pour les faites maison) et qu’il est silencieux.  Mais sa fabrication dépend essentiellement du bois, en général on utilise :

  • lebuis,
  • lechêne,
  • l’érable,
  • lefrêne,
  • l’if,
  • lenoisetier,
  • l’oranger des Osages,
  • l’orme,
  • le

– (sachant que l’if est ce qu’il y a de mieux dans ce domaine étant le bois composant les long bow anglais utilisé depuis le moyen Age dont le puissance est égale à celle des arcs modernes)

Pour déterminer la bonne longueur tenez une extrémité de la branche à votre hanche droite et tendez l’autre dans la main gauche de l’autre côté, puis taillez le bois de sorte à ce qu’il fasse 5 cm au centre et que sa largeur soit décroissante jusqu’à 1.5 cm au bout des branches (qui doivent faire la même longueur). Puis pour finir il faut tailler deux petites encoches

pour faire tenir la corde

(comme ci-contre).

rc

Pour la corde l’idéal est du cuir de 3mm d’épaisseur (contrairement à une idée reçu une corde d’arc ne  doit pas être élastique), mais toute ficelle, corde, ou câble mince peut faire l’affaire, on peut  tresser une corde plus ou moins convenable avec des fibres de vieilles orties. On peut également utiliser les tripes séchées comme corde (c’est les zombies qui vont apprécier…).

Ensuite il faut que le centre de la corde soit assez épais pour que la flèche tienne toute seule.

Si l’arc est très souple il faut raccourcir la corde, il faut également limiter la tension au repos.

On attache une corde

comme montré ici.

ne

Un arc perd de son élasticité avec le temps alors une fois que c’est fait il ne faut pas perdre de temps et en refaire un autre.

Pour utiliser un arc je vous donne quelques informations, mais si cette arme vous intéresse le plus simple est de prendre des cours :

-Pour la posture il faut placer les pieds parallèles à la cible, si vous êtes droitier l’arc va dans la main gauche, et inversement si vous êtes gaucher, puis en restant de profil tendre le bras d’arc vers la cible, puis tendre la corde avec d’autre bras

-Pour la position des doigts (qui se fait avant de tendre) elle est extrêmement importante il faut placer trois doigts sous la flèche puis les descendre pour les tirs à courte distance.

-Puis lorsque l’on tend la corde il faut la tirer pour placer l’index à la commissure des lèvres,  et pour lâcher il faut faire glisser les doigts sur le visage en arrière, pas juste lâcher la corde, et tout ça dans un mouvement continu en prenant un peu de temps pour viser (en alignant la pointe avec la cible).

-Avec ce type d’arc il faut placer la flèche sur la main qui tient l’arc au plus près du bois.

Les flèches

Pour déterminer la longueur de la brindille, lorsqu’on tend l’arc la flèche doit dépasser la main de quelques cm.

Prendre une tige de bois et la fendre sur environ 2cm (pour la pointe).

Il existe plusieurs types de pointes

comme ci-contre

:pointe

-Pour installer les pointes en os et en fer il faut resserrer la fente avec une ficelle sur la pointe. Tailler des fentes au préalable sur les pointes (comme montré ici) pour placer la ficelle, permet une utilisation prolongée.

-Pour celle en silex on le taille comme ceci

      silex

Et on se contente de resserrer le bois sur la pointe avec une ficelle.

-Puis pour le bois brulé… Sérieux je dois vraiment expliquer ? Bon dans le doute taillez le bois de la tige puis brûlez-le pour le durcir.

En suite prendre des plumes les placer comme sur cette photo

Fléche

Et tailler une encoche suffisamment fine pour que la flèche reste bloquée sur la corde.

Ps : le bois doit être le plus droit possible et faire partie de la liste donnée plus haut.

La lance

Le principe est à peu près le même que pour la flèche, sauf que le bois peut faire deux mètres et que faute de mieux on peut utiliser un couteau comme « fer de lance ».On peut également s’en servir comme harpon.

  épieu

Le propulseur

propulseur

Pour fabriquer le propulseur il faut choisir une grosse branche épaisse (deux fois le javelot) et qui doit avoir une amorce permettant de servir de poignée (elle doit être inclinée vers l’avant). Puis fendre la branche avec un couteau, une machette ou une  hache et creuser une gorge en laissant une butée importante. Les essais vous feront trouver la bonne longueur par rapport au javelot et à votre propre équilibre.

Pour l’utiliser il faut le tenir à l’épaule, le pointer vers la cible, pousser le propulseur violemment vers l’avant puis vers le bas, afin que la butée ajoute de la poussé

.lancer

Ps : le javelot est comme la lance mais en plus petit.

Les Bolas

Bolas

A la base les bolas étaient utilisaient par les esquimaux pour attraper les oiseaux qu’ils soient en vol ou au sol, mais on peut également s’en servir sur de petits quadrupèdes.

Pour en fabriquer un il faut prendre des pierres, les placer dans des petits sacs qu’on attache à des lanières (ou de la ficelle) de 90 centimètres qu’on va relier entre elles à la base.

Pour les utiliser il faut les faire tourner au-dessus de la tête et les lancer vers la cible.

On peut s’en servir contre les zombies en visant les jambes dans le but de les faire tomber et les ralentir.

La fronde

 fronde

Faite d’une poche au milieu reliée à deux lanière  assez longue, l’idéal pour la fabriquer est le cuir, mais du tissu solide peut faire l’affaire.

Pour l’utiliser il faut prendre des cailloux ronds de 2 cm environ (les éclats donnent une trajectoire irrégulière) les placer dans la poche centrale, puis la faire tourner horizontalement au-dessus de la tête puis lâcher vers la cible ; on peut aussi tirer avec plusieurs pierres en même temps.

Mais cette arme nécessite beaucoup de pratique si vous n’y êtes pas habitué mieux vaut la rejeter.

Hache de pierre

recencement mathis457

Prendre un manche de bois dur, enrouler de la corde à une vingtaine de centimètre d’une extrémité. Fendre cette extrémité  jusqu’à la corde, puis insérer la pierre (taillée ou non) puis attacher le bois au-dessus de la pierre.

PS : toutes ces armes sont assez efficaces, mais c’est quand même mieux quand on peut toucher quelque chose avec. Donc si vous le pouvez, entraînez-vous avec, pour ne pas être pris au dépourvu.

-Voilà c’est tout pour cette fois, à bientôt !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s