L’évolution du zombie et la société

Bien le bonjour à toutes et à tous.
Désolé d’avance, cet article sera un peu long ^^

Vous rendez-vous compte que le sujet des zombies est un sujet mondialement connu ? Vous rendez-vous compte que, si vous interrogiez n’importe quelle personne dans la rue, elle serait capable de donner son point de vue sur la question, alors que si vous lui parliez de la « conjoncture ER = EPR », elle n’aurait sans doute aucune opinion (et peut-être même carrément rien à branler de ce sujet…). Vous ne savez pas ce qu’est la « conjoncture ER = EPR » ? Cliquez ici pour savoir.

Bref, le trou de ver n’étant pas le sujet de mon article, revenons à nos moutons : l’évolution du zombie et la société. Pour info, Mathis a survolé ce point dans sa vidéo « Z-science » présente sur youtube. Vous pouvez d’ailleurs la visionner ici.

A l’époque, le zombie était un mort-vivant, sortant tout droit de l’enfer, car il n’y avait plus de place dans cet endroit charmant. Cette théorie était constamment mentionnée dans certains films (Georges. A. Romero par exemple). Depuis, le phénomène a considérablement évolué ! Aujourd’hui, il n’est donc plus question d’un phénomène surnaturel, mais bel et bien d’un phénomène explicable, et c’est principalement ce sujet qui m’a poussé à créer ce site : le zombie à changé.

Mais comment un zombie peut-il bien changer ? Bonne question… Comparons deux films :

  • Zombie, de Georges. A. Romero (1978) : dans ce film, les zombies se déplacent très lentement. Ils sont réellement deux de tension. En revanche, s’ils vous choppent, vous êtes sacrément dans la merde. Les zombies bouffent tout et n’importe quoi, il n’y a aucune sélection.
  • World War Z, de Marc Forster (2013) : dans ce film, les gens contaminés changent très rapidement, sont archi violents, se déplacent très rapidement, et sont très éveillés. En revanche, ils sélectionnent leurs victimes : les gens malades à la base ne sont pas mordus.

Nous avons deux exemples fondamentalement différents : d’un côté, le zombie est lent, de l’autre, il est rapide. Mais pourquoi un tel changement en 35 ans… La raison est simple : la société à évoluée, nous sommes passés des suppositions et des croyances aux réalité scientifiques, et c’est ici que je voulais en venir.

Aujourd’hui nous savons qu’une maladie, une drogue, ou un virus, peut réellement vous changer. De plus, avec l’avancée des recherches, il est plus que probable qu’un malade mental milliardaire qui s’emmerde chez lui décide un jour de balancer un virus qui vous changera, non pas en zombie de Roméro, mais en une personne infectée qui ne se maîtrise plus, et ce, juste pour se fendre la gueule. Espérons que ce connard ne voit jamais le jour.

Avec cette vision des choses, la possibilité de voir un zombie apparaitre dans notre société devient clairement plus réelle. Pour être franc, c’est exactement ce qui m’inquiète, et c’est exactement la raison de vivre de ce site : préparer un maximum de gens à cette éventualité, tout en espérant ne jamais avoir à utiliser toutes les connaissances mentionnées dans ce site dans notre vie.

Mais si cette situation arrivait…Et si un taré arrivait à créer ce virus… Et si l’armée arrivait, ou avait déjà créée ce virus (pour une raison ou une autre), et qu’un jour, cela se propageait par erreur (ou pas) ? Je sais qu’avec des « et si », nous pouvons refaire le monde. Mais des vies ont été sauvées grâce à cela également.

Mon but, via cet article, est de vous faire prendre conscience qu’aujourd’hui, une invasion mondiale de zombies est largement réalisable via une pandémie, ou un virus ultra agressif. Vous le saviez déjà, je le sais, mais êtes-vous prêt à faire face à cela ? Nous sommes des humains, nous aimons notre canapé bien douillet, notre ordinateur, nos petites séries, notre vie bien pépère. Mais si cela arrivait, du jour au lendemain ? Et si cela arrivait, un samedi matin, à 5 h du mat (les zombies adorent nous casser les couilles super tôt le matin alors que vous avez une gueule de bois, c’est bien connu…) ? Impossible me direz-vous… Mais lorsqu’une bombe vient exploser un immeuble, pensez-vous que les personnes l’attendaient ? Bien sûr que non… Il est à dire que nous sommes dans une société ramollie, incapable de réagir correctement ou de se défendre seul (je parle à l’échelle individuelle), tellement vous avez été habitué à être assisté sur tous les plans. Il est temps de réagir, et de se rendre compte que vous n’êtes pas en capacité de vous défendre, et qu’il est donc plus que nécessaire de prendre conscience que cela est RÉELLEMENT possible. Outre le fait que le phénomène zombie est populaire, car les vivants ont toujours étés fascinés par la mort et les légendes (et donc les zombies sont la continuité de cette fascination collective) – merci à Mathis pour cet exemple -, il est important de voir ce point de vue.

Pensez à cela désormais : le zombie de Romero ne verra jamais le jour, ceci est une certitude (enfin espérons). Le zombie de World War Z pourrait réellement voir le jour dans notre société. N’oubliez pas le zombie de Miami (c’est un exemple isolé, certes, mais à grande échelle, qu’est-ce que cela donnerait…). Il est évident que le zombie de Miami était drogué, il ne pourra donc pas contaminer un humain pour le rendre malade à son tour, mais imaginez 500 zombies de Miami dans la rue ? A votre avis également : pourquoi le Pentagone a réalisé un plan officiel en cas d’invasion zombies ?

Toutes ces questions ne trouveront sans doute jamais de réponses. Peut-être même que je perd mon temps à raconter toutes ces conneries. Mais si cela arrivait vraiment ? … … …

Sur ce, la séquence sociologique est terminée, alors bonne journée et ne vous faites pas bouffer par les zombies (ba ouais, qui viendra nous lire si vous crevez ?!).
Seb

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s